Obéissance, Education :

Avant d’avoir Herbie je n’avais aucune expérience en dressage de chien aussi j’ai écouté des conseils ici ou là, j’ai testé différentes méthodes pour me faire obéir mais j’ai vite opté pour des méthodes d’éducation positive. Il est clair qu’avec un Petit Brabançon la manière forte ne fonctionne pas et puis comme pour un enfant n’est il pas mieux d’éduquer par l’amour plutot que par la peur ?

A l’époque où nous avons accueilli Herbie, nous avions acheté le livre

Ce livre est idéal pour des maîtres peu expérimentés.

Il permet de mieux comprendre la psychologie du jeune chien et donc à mieux gérer l’accueil de celui ci.

Il répond aux questions que l’on peut se poser sur ses besoins, sur son hygiène, sur la socialisation, les jeux l’éducation et nous donne des exercices pour lui apprendre entre autre à s’asseoir, à répondre au rappel, à se coucher à attendre à marcher au pied, à rapporter un jouet, etc.

Ce livre donne des bases solides c’est à mon avis un « must have » pour les nouveaux maîtres mais cela ne remplace pas un bon cours de dressage avec des éducateurs canin.

Mai revenons à nos Petit Brabançon !

En fait je dirais que en ce qui concerne la mienne, le dressage est efficace à plusieurs conditions :

  • Que ce soit un jeux
  • Qu’elle trouve un intérêt à obéir (récompense, balle, etc…)
  • Qu’elle n’ait rien de plus intéressant à faire (aboyer sur : moto, mobilette, cycliste, promeneurs, oiseaux…

Parmi les méthodes d’éducation positive l’une plus efficaces que j’ai pu tester, est le clicker training. Cette méthode de dressage est redoutablement efficace et s’inscrit dans une demarche positive. Le principe c’est de créer un conditionnement en associant un bruit (de clicker) avec une récompense puis d’associer un ordre avec le même bruit et peu à peu de s’affranchir du bruit de clicker en le remplaçant par un ordre oral. Je fais une redite mais la méthode a donné des resultats presque magique avec Herbie. Elle avait intégré l’ordre couché en à peine 20 minutes.

Social : Elle est plutôt sociable dans l’ensemble avec les chiens comme avec les humains. A noter qu’elle déteste les boxers français.

Aboiements : Sur certains site il est écrit : « N’aboie presque jamais » alors que sur d’autre on lit « Petit chien de garde »

En ce qui concerne Herbie, on s’oriente plus vers le chien de garde. Les aboiements sont quotidien. Dés qu’il passe ou se passe quelque chose dans la rue ou le jardin. Des que quelque chose n’est pas à sa place nous sommes prévenu.

Les axes de progrès d’Herbie :

  • Canaliser ses aboiements d’alerte.
  • Faire attention avec les jeunes enfants, non pas qu’elle soit agressive mais parce qu’elle est brusque
Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *