Chapitre VI Naissance des chiots (partie 2)

(Dans cette partie l’auteur parle du déroulement de la mise bas…)

De manière ordinaire, en supposant que tout aille bien, les contractions, au début presque imperceptibles, deviendront de plus en plus fortes et finalement, le premier chiot apparaîtra.

Chaque chiot naît enveloppé dans son sac amniotique, et le premier signe du chiot sera le bout de ce sac, se présentant comme une petite boule sombre dans l’ouverture. Le chiot arrivera dans le sac amniotique, le placenta apparaissant comme une sorte de remorque après lui. Normalement, les chiennes mangent le placenta après la naissance- il agit comme un stimulant pour le lait – et beaucoup de gens le donnent à la chienne, pour cette raison mêmes’ils ont aidé à la naissance.

Après avoir mis le chiot dans son petit sac loin de la chienne l’essentiel est de le détacher du sac pour provoquer la première inspiration et éviter que le chiot ne se noie.

Après avoir respiré le premier chiot peut rester avec sa mère jusqu’à ce qu’elle montre à nouveau des signes d’effort. Il devrait ensuite être retiré et c’est là qu’intervient la petite boîte à chapeau ou le panier. Cela aurait dû être préparé pendant le déroulement de la procédure préliminaire. D’abord,placez un carré de couverture dans le panier, suffisamment grand pour le replier. Mettez ensuite la bouillotte bien chaude dans son couvercle. Ensuite, une couche de coton,carré Paddi-pad ou Cellosene. Cela doit couvrir la bouteille. Sur cette couche, le chiot peut être étendu. Couvrez-le d’une autre couche de coton, etc., puis rabattez les coins de la couverture. Si la chienne est affligée lorsque le chiot est emmené, rendez-le lui un peu, mais éloignez-le dès que le prochain chiot arrive. Tant que la chienne a un chiot, elle est généralement satisfaite et à chaque nouvelle arrivée et le dernier-né peut-être rangé dans le panier.

De cette façon, vous aurez à la fin des petits paquets chauds et secs à redonner à la mère au lieu de petites grenouilles humides et froides. Il est nécessaire de réchauffer les nouveau-nés et ce panier chaud est un excellent moyen de les réchauffer et de les sécher. Ils ne seront pas étouffés, mais devraient être examinés de temps en temps au cas où on se trémousserait sous la laine de coton, trop près de la bouteille très chaude. S’il y a un intervalle long entre les chiots, la chienne peut s’inquiéter si elle entend les bébés grincer dans le panier. Dans ce cas, remettez-les-lui avec elle un peu, mais retirez-les lorsque le travail recommence.

 Il est intéressant de peser les chiots à ce stade. Les chiots Griffons pèsent généralement entre 60 et 110 grammes, parfois 140 grammes.

Dès que tous les chiots sont nés, laissez-les dans le panier bien au chaud et prenez soin de la chienne. S’il ne fait pas trop froid, amenez-la dehors un moment pour se soulager. Ensuite, épongez-la avec de l’eau tiède, en particulier l’arrière-train et le ventre C’est une bonne idée de couper les longs poils de ce dernier quelques jours avant l’échéance,(Les Petits Brabançon  doivent être exempt de ce genre de problèmes.) car cela facilite la tétée des chiots et de la chienne. rester propre.  Après l’avoir épongé et, après avoir préparé le lit, mettez-y la chienne et donnez-lui les chiots.

Elle va probablement prendre un bon bol de lait chaud à ce stade. Vous pouvez maintenant vous installer pour surveiller les prochaines heures.

Si un chiot ne tète pas on peut essayer de le stimuler.Tenez-le contre la chienne d’une main, en forçant sa bouche à s’ouvrir avec le pouce et l’index de cette main, tandis que de l’autre vous placez le mamelon dans la gueule du chiot. Puis versez doucement quelques gouttes de lait dans sa gueule. Le chiot va bientôt commencer à sucer.

Même si tous les chiots tètent, il est déconseillé de laisser la chienne pendant un certain temps; il peut y avoir une naissance tardive et dans tous les cas, il y a toujours le risque qu’un chiot soit écrasé ou laissé dans un coin froid de la boite.

 Il est souvent possible de sauver la vie d’un chiot faible pendant les premiers jours en faisant cette alimentation forcée toutes les demi-heures environ.

Pour faire revivre un chiot apparemment mourant, mélangez une goutte ou deux de whisky dans une cuillère à parts égales d’eau chaude.Placez un petit morceau de coton et mettez-le dans la bouche du chiot. S’il ne veut pas téter, déposez quelques gouttes sur sa langue. Placez-le ensuite sur une bouillotte et mettez-le bien au chaud. Puis procéder à l’alimentation forcée. (Cette méthode à fait ses preuve selon l’auteur).Attention ne versez jamais de liquide directement dans la gueule d’un chiot -cela pourrait couler dans la trachée et le tuer. Toujours le faire sucer. Cette aspiration de coton est une méthode très sûre, tant qu’il n’obtient que le liquide, pas la laine elle-même.

Il faudra peut être persévérer pendant des heures avec le gavage forcé avant de pouvoir le laisser se nourrir en toute sécurité. Il existe des tubes pour nourrir les prématurés, ce qui est très utile pour l’alimentation des chiots si, pour une raison quelconque, la mère ne peut pas le faire.

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *