CHAPITRE V ( Partie 2) : Sélectionner le Griffon mâle !

 

(Dans cette partie l’auteure explique comment trouver un mâle pour la saillie. )

Après avoir décidé du meilleur moment pour faire s’accoupler votre chienne, vous devez lui trouver un bon partenaire. Il serait souhaitable que cette première saillie se fasse avec un chien de la même souche ou de la même famille que la chienne. Un chien sans aucun lien de parenté ne produira probablement pas quelque chose d’aussi bon. Il est mieux de conserver la même souche aussi longtemps que possible. Plus tard, pour les chiennes du premier sang il pourra vous paraitre nécessaire d’introduire du sang neuf mais dans ce cas, les chiennes de la troisième génération devraient revenir à la souche d’origine.

C’est une erreur d’imaginer que les défauts de votre chienne seront bien compensés par le chien. Par exemple,  si votre chienne a un grand nez et le mâle en a un petit, il est erroné de penser que les chiots auront tous le nez moyen. Cela ne sera pas le cas. Certains auront  un nez court, certains un nez long et certains un moyen. N’oubliez pas que vous aurez non seulement deux parents, mais également quatre grands-parents, huit arrière-grands-parents, etc. ad infinitum et que certaines caractéristiques réapparaîtront de temps en temps. Certains traits semblent sauter une génération ainsi les chiots ressemblent souvent plus à leurs grands-parents qu’à leurs parents.

Les principes de l’hérédité ou de la génétique sont compliqués et vont au-delà de la portée de ce chapitre. Il n’est pas possible de créer des points particuliers sur commande. Le seul système qui fonctionne est de s’assurer que votre chienne n’ait aucun défaut flagrant et d’utiliser toujours le meilleur mâle possible. Et par là, je ne parle pas nécessairement du meilleur chien de concours, mais d’un chien est connu pour produire les bons points que vous souhaitez.

En discutant avec des éleveurs expérimentés, vous serez toujours en mesure d’entendre que tel ou tel chien produit de petits chiots, de belles couleurs, de petites oreilles ou bien de grandes oreilles, un mauvais tempérament ou un dos de gardon. La meilleure règle à suivre, à la fois chez votre couvée et chez votre reproducteur, est de ne pas accorder trop d’attention aux caractéristiques des animaux eux-mêmes, mais de savoir ce qu’ils ont produit ou quels traits ils ont produit. De cette façon, vous ne pouvez pas vous tromper.

Ayant décidé du chien que vous souhaitez utiliser, mettez vous en relation avec son propriétaire pour obtenir sa permission d’utiliser son mâle le moment venu.

Certains chiens sont disponibles  certain type de femelles « approuvées » qui fournissent de belles portées et le propriétaire peut vouloir rencontrer votre chienne avant de réserver un tel service. Si vous avez bien choisi votre chienne vous ne devriez pas rencontrer de problème à trouver un chien adéquat.

Dites au propriétaire à quel moment elle sera probablement en chaleur, et prévenez-le le moment venu afin qu’il puisse réserver le chien pour le jour où la chienne sera prête pour la saillie.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *