CHAPITRE IV Démarrer un élevage (Partie 2)

  • Couleur et pelage :

À ce stade, nous parlerons des  deux variétés de Griffons, poils dur (Griffon Bruxellois) ou poil lisse (Petit Brabançon) ainsi que de la couleur de leurs manteaux.

En tant que nouveau venu dans l’élevage de cette race, vous pouvez vous pencher vers le Griffon Bruxellois à manteau rouge. Trés attrayants et ils sont beaucoup plus nombreux que les autres couleurs et manteaux. En ce qui concerne les ventes, le Griffon Bruxellois se vent mieux que le Petit Brabançon comme animaux de compagnie, mais les éleveurs adorent le Petit Brabançon.

Il existe une demande croissante pour les manteaux noirs, en particulier les noirs à poils durs. Il est plus facile de gagner un concours avec un chien à poil dur qu’un chien à poil lisse en effet Le Petit Brabançon met plus de temps à mûrir et vous ne pouvez pas cacher des défauts mineurs derrière de longs poils.

Le Griffon Bruxellois à manteau noir à les mêmes chances que celui à manteau rouge mais il pêche souvent par sa couleur et, pour une raison quelconque, les juges tendent à pénaliser davantage les défauts d’un manteau de couleur que ceux d’un manteau noir.

Les bruns-noirs sont rares – les Petits Brabançon noirs sont populaires parmi les éleveurs mais pas auprès du grand public. Dans l’ensemble, les juges ne s’intéressent pas aux Petits Brabançon quelque soit la couleur.

Donc, votre meilleur pari, au début, serait d’avoir des Griffons Bruxellois à manteau rouge. Même dans ce cas, vous risquez peut-être de créer des chiens rouges à poil lisse. Des chiots à poils lisse et poils dur se trouvent souvent dans la même portée, même si les parents ont tout les deux des poils durs.

Toutefois, deux Petits Brabançon ne produiront que des Petits Brabançon. Un croisement noir-rouge peut produire une partie de chaque couleur ou la totalité de l’une ou de l’autre.

Bien que les croisements de Griffon Bruxellois et Petit Brabançon soient excellents et améliorent la texture du pelage, ainsi que la couleur, le croisement des manteaux noirs et des manteaux rouges n’est pas très bon. Le premier croisement peut produire de bons noirs et de bons rouges mais la prochaine génération peut être composée de rouges noircis et de noirs rouillés. Par conséquent, bien que l’obtention de belles couleurs par élevage soit quelque chose de fascinant, il serait mieux de ne pas s’en préoccuper  jusqu’à ce que vous deveniez plus expérimentés.

(La suite du chapitre se concentre sur la création du chenil, les types de bâtiments les plus adaptés, l’agencement, les matériaux utilisés ou encore la nécessité de prévoir un chauffage.  Les normes  de construction et de sécurité ayant évolués, je prend le parti de ne pas traduire ce paragraphe ou en tout cas de ne pas le présenter ici.)

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *